Skip to content
Please check an answer for every question.
Cookie settings

Total may deposit the following categories of cookies: Cookies for statistics, targeted advertising and social networks. You have the possibility to disable these cookies, these settings will only be valid on the browser you are currently using.

Enabling this cookie category allows you to establish statistics of traffic on the site. Disabling them prevents us from monitoring and improving the quality of our services.
Our website may contain sharing buttons to social networks that allow you to share our content on these social networks. When you use these sharing buttons, a link is made to the servers of these social networks and a third-party cookie is installed after obtaining your consent.
Enabling this cookie category would allow our partners to display more relevant ads based on your browsing and customer profile. This choice has no impact on the volume of advertising.

Production

Production de pétrole brut

La part de la production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon (1) s’établit à 36,1 kb/j (13,2 Mb sur l’année) en 2018 contre 44,6 kb/j (16,3 Mb sur l’année) en 2017.

prod_petrole_brut_participation_2018.jpg
prod_petrole_brut_operee_2018.jpg

 

Production opérée par Total Gabon

La production des champs opérés par Total Gabon en 2018 s’est établie à 24,7 kb/j (9,0 Mb sur l’année), en baisse par rapport à 48,5 kb/j (17,7 Mb sur l’année) en 2017.
Suite à la cession des champs à terre le 30 octobre 2017, la production opérée n’a porté en 2018 que sur la qualité Mandji. En 2017, la production opérée s’était répartie entre Mandji pour 39,8 kb/j et Rabi pour 8,7 kb/j.

La baisse des quantités produites de Mandji s’explique essentiellement par :

  • des avaries sur les compresseurs des champs d’Anguille et de Torpille au premier semestre 2018 ;
  • le transfert du rôle d’opérateur sur les champs de Girelle, Pageau, Hylia et du secteur Grondin ;
  • le déclin naturel des champs ;

partiellement compensée par :

  • l’apport de l’acquisition d’une participation additionnelle de 50 % dans le permis de Baudroie-Mérou en juin 2017.

La part de la production opérée liée aux participations de Total Gabon (1) s’est élevée à 24,7 kb/j (9,0 Mb sur l’année) en 2018 à comparer à 38,3 kb/j (14,0 Mb sur l’année) en 2017.

Production non opérée

La production du champ de Rabi-Kounga (2), opéré par Assala Gabon, ressort à 11,3 kb/j (4,1 Mb sur l’année) en 2018, contre 14,8 kb/j (5,4 Mb sur l’année) en 2017.

La part de la production non opérée liée à la participation de Total Gabon dans ce champ (2) s’est élevée à 3,6 kb/j (1,3 Mb sur l’année) en 2018, à comparer à 4,9 kb/j (1,8 Mb sur l’année) en 2017.

La production des champs Mandji opérés par Perenco s’est élevée à 12,5 kb/j en 2018 (4,6 Mb sur l’année) contre 2,2 kb/j (0,8 Mb sur l’année) en 2017. La part de la production non opérée liée aux participations de Total Gabon dans ces champs s’est élevée à 7,8 kb/j (2,9 Mb sur l’année) en 2018 contre 1,4 kb/j (0,5 Mb sur l’année) en 2017.

 

(1) Chiffre comprenant les barils de fiscalité huile revenant à l'Etat dans le cas des contrats de partage de production.
(2) À la suite de la cession de la participation de Total Gabon dans le champ de Rabi-Kounga finalisée le 30 septembre, les chiffres 2018 ne couvrent que les neuf premiers mois de l’année.