En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.
Ok, tout accepter
Personnaliser
Please check an answer for every question.
Tout refuser
Tout accepter
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, fournir des fonctionnalités de médias sociaux et analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires médiatiques et analytiques, qui peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont recueillies lors de votre utilisation de leurs services.

L’union

L’union fait la force

Prospection et développement côtiers

A partir de 1959, trois événements essentiels vont donner à la prospection de pétrole au Gabon une dimension nouvelle.

  • Il s’agit, d’une part, de l’association de la SPAEF, en 1959, avec les deux grands groupes internationaux Mobil et Shell, d’autre part, de la prospection du plateau continental sous-marin.
  • L’année suivante, à la suite de la disparition de l’AEF, la SPAEF devient SPAFE le 26 février (Société des Pétroles d’Afrique Equatoriale).
  • Enfin, le 17 août 1960, le Gabon devient officiellement indépendant.

Les efforts de prospection et de développement de la production pétrolière se poursuivent. Dans le cadre de l’association avec Mobil, le gisement de Batanga est découvert en 1965.

Le siège d'Elf SPAFE

De loin plus fructueuses, les recherches menées en commun avec Shell dans la région du bassin côtier conduisent, en 1963, à la mise au jour du gros gisement de Gamba d’une capacité de production de 2 millions de tonnes par an, puis, en 1967 à la découverte d’un nouveau gisement, Ivinga, représentant quelque 600 000 tonnes par an.

En décembre 1965, la fusion de la RAP et du BRP, holding de la Société nationale des Pétroles d’Aquitaine (SNPA) donne naissance à l’ERAP (Entreprise de Recherches et d’Activités Pétrolières) qui entre, ainsi, dans le capital de la SPAFE qui, en 1968, deviendra ELF SPAFE (par référence à ELF ERAP).